Ma petite sœur

Depuis que j’ai commencé le blog je me dis qu’il faut que je vous parle d’elle.
De 4 ans ma benjamine, elle exerce un si beau métier en lien avec ce qui préoccupe les PMettes : sage-femme.
Après le cap passé de la de l’adolescence nous avons toujours été très proches même si on ne se voit pas très souvent en raison de la distance et de nos planning pas toujours compatibles. Elle a donc naturellement été ma demoiselle d’honneur et je me souviens comme si c’était hier de cette discussion à l’enterrement de vie de jeune fille sur les projets de bébé. Elle m’avait promis que je pourrais l’appeler si j’avais des questions pendant ma grossesse….
Après 6 mois je me suis ouverte à elle sur notre inquiétude qui commençait à poindre : sa phrase si juste reste gravée : « je ne te dirai pas de ne pas y penser, car c’est impossible. Il faut cependant patienter jusqu’à 1 an avant de lancer le bilan ».
Quand la décision de la cœlioscopie a été prise, elle m’a confirmé que cela lui paraissait adapté à la situation et m’a encouragée.
Puis est venue cette veille de cœlioscopie :
Un weekend entre frères et sœurs (et conjoints) tous les 3 réunis ce qui n’avait pas été le cas depuis longtemps car mon frère est un grand voyageur. En raison des embouteillages, nous sommes arrivés plus tard et les verres étaient déjà pleins. Mais mon radar a été tout de suite en alerte : quelque chose avait changé chez ma sœur. Et la confirmation si douloureuse pour moi est venue un peu plus tard dans la soirée : elle était enceinte de 3 mois.
Quelle tristesse de ne pas pouvoir se réjouir pleinement avec elle et de ressentir toute sa gêne de m’annoncer cela.
Qu’est ce qui a été le plus dur ?

La culpabilité de ne pas pouvoir être heureuse pour elle ?                                                          La honte d’être devenue aigrie ? Le fait (si ridicule) de se dire que je ne serai pas la première à faire de nos parents des grands parents ?                                                                   La colère qu’elle obtienne ce bébé C1 alors que je devais me faire opérée sans certitude d’indication ni d’efficacité ? (et la honte de penser ça)
Puis j’ai pris sur moi, je l’ai appelée juste après l’intervention pour lui reparler du bébé ce que je n’avais pas pu faire pendant le weekend.
Les mois ont passé, son ventre s’est arrondi, le mien a pris du gras.

Il y a eu ces 2 première FC avec celle juste avant noël où j’avais déjà imaginé la carte annonçant un cousin pour l’été.
Je lui en ai parlé à ma petite sœur, qui m’a dit de garder espoir.
Puis bébé-soleil est né fin janvier, il est si mignon. Quelle joie et en même temps quel déchirement de le prendre dans mes bras. Comment ne pas s’imaginer à sa place ? Le voir dans les bras de mon chéri en essayant de ne pas penser qu’il pourrait tenir notre bébé.
Merci à toi ma sœur, toi qui a toujours trouvé les bons mots et tendu l’oreille attentive. Tu ne peux pas comprendre la douleur que je ressens mais tu la respecte et tu m’aides à la porter. Je te souhaite tout le bonheur possible avec ton bébé-soleil et pardonnes-moi si je n’ai pas toujours le cœur à me réjouir avec toi !

Publicités

Il y a eu des larmes…

Avant hier c’était la rencontre avec Dr Bienveillante pour faire le point sur les 3 derniers mois.

Après 30 minutes d’attente aux étiquettes, cernée par les ventre ronds béats, nous entrons  dans le bureau : il y a un étudiant avec elle  (chouette!!)

! Dr bienveillante :  » bonjour, comment allez vous? »

Margouilla : « pas bien! » et ce fut le début des larmes….

Après un résumé du mois dernier,  Dr Bienveillante conclut : « donc après 18 mois sans grossesse, 3 fausses couches en 6 mois. (ça y’est elle aussi elle en compte 3).

Bravo vous êtes sortis du groupe { infertilité inexpliquée } et vous avez gagné le ticket {fausses couches à répétition inexpliquées??}.

La suite des événements :

– Pas de FIV ni IAC ça sert a rien pour les FC

– bilan de FC avec caryotype pour les 2 (enfin une PDS pour mon chéri, y a pas de raison que je sois la seule) et une de plus pour moi pour bilan de thombophilie.

Et ensuite ?

– Si le bilan est négatif : s acharner jusqu à ce que ça marche (et un peu d utrodegueu, d’ aspegic au cas où mais aucune certitude d’efficacité)

– si le bilan de thrombophilie est anormal: même attitude et peut être de l’héparine en plus

– si l’un de nous a un caryotype anormal ….. elle nous a parlé de conseil génétique, DPI (diagnostic préimplantatoire), margouilla a complété dans sa tête par don de gamète. (Pour la première fois margouilla a évoqué ce possible don de gamète avec puminou : il n’est pas opposé, ça a rassuré margouilla)

En résumé :  Nous somme repartis de cette consultation avec des informations qu’on connaissait déjà, des ordonnances pour le bilan et des médicaments dont on  ne sait pas l’efficacité (soupe perso dixit dr bienveillante), un numero de psychologue pour épancher les gros sanglots de margouilla.

Pas de solution miracle, gros désespoir pour margouilla qui veut bien s’acharner mais a tellement peur de se prendre encore les mêmes baffes à chaque fois.

Se souvenir des belles choses

En cette veille de rendez-vous de PMA, margouilla a décidé de se focaliser sur les belles choses de la vie. Un peu de place au positif parce qu il y en a des belles choses dans la vie de margouilla.

– un nouveau job dans une chouette clinique où elle a été très bien accueillie. Super ambiance, horaires plus cool et moins de stress.

– une nouvelle tanière en cours d achat : une belle maison à la campagne avec un beau jardin, de belles chambres pour les invités et peut être un jour un petit invité.

– un chéri si présent et si tendre qui montre chaque jour à margouilla tout son amour. Qu est ce qu elle l aime ce puminou!!!

– un gros chat tout poilu adopté il y a un an quand il miaulait en bas de chez margouilla. De plus en plus affectueux il accepte les gros câlins d une infertile en manque de bébé.

– des beaux weekend en perpective.

Voila c était la minute positive de margouilla. A relire demain quand le pessimisme reprendra le dessus.

Ce qui vient de se terminer …

Enfin , je me sens la force d’écrire ce qui s’est déroulé ces 2 dernières semaines.

alors comme je l’avais écrit, j’ai débuté ce blog car je pensais être à un énième J1 mais ce n’était pas le cas. Le spotting de ce J1 ne s’est pas renouvelée et j’ensuis arrivée à avoir 4 jours de retard mais avec un TG négatif.

Finalement, j’ai décidé de faire une PDS le samedi matin dont je n’ai eu les résultats que le lundi : 48ui. Un chiffre très nul et pas du tout en accord avec les DPO mais en même temps je n’avais pas fait de TO ce cycle ci. C’est donc peu convaincue mais espérant quand même et rassurée de ne pas avoir en plus un déréglement hormonal qui aurait allongé mes cycles d’ordinaire si reguliers que je controle la PDS le lundi . Le biologiste (super sympa au demeurant) m’appelle pour me donner le résultat : 80. Il me dit que c’est pas top mais ça reste correct.

Controle le mercredi 117 : là c’est franchement pas bon et je me vois rejoindre la destinée des cycles de novembre et décembre.

je contacte ma gyneco qui me demande de faire une echographie en urgence car elle craint une GEU (moi je n’y crois pas du tout, c’est une GC en devenir c’est sûr). A l’écho, on ne voit rien ou peut etre un début de quelquechose dans l’uterus.

Controle le vendredi 118 ui et début des saignements.

Franchement pourquoi je n’ai jamais un vrai taux bien élevé?  après 18 mois sans fécondation : 3 débuts de grossesse avortées au tout début!!! C’est quoi ce nouveau problème??? la biblio m’ a appris que les causes vasculaires (bilan de thrombophilie  que je dois faire rapidement selon la gyneco) sont peu probables à ce terme si ridicule. En revanche des causes embryonnaires sont plus plausibles (caryotype à faire?).

Bref ça cogite sec et margouilla pense que c’est de plus en plus mal barré cette affaire : 1 FC passe encore mais 3 (parce que maintenant margouilla qui déprime, elle compte aussi la FC biochimique)…

Margouilla voit sa gyneco dr bienveillante mercredi et elle a plein de questions pour elle et sur le bilan des FC et puminou veut qu’on avance maintenant alors il a dit qu’il va pousser dr bienveillante à debuter un protocole de pma.

Voila c’est terminé, une fois de plus…

Pourquoi Margoublog ? 10 (bonnes) raisons

Parce que biquette a fait découvrir l’univers des blogs à margouilla et qu’elle trouve ça beaucoup mieux que les forums. Chacun est libre de s’exprimer à son rythme.

Parce que ça fait du bien d’écrire.

Parce que c’est gratuit (enfin j’ai l’impression, j’ai pas encore tout compris du concept de blog) contrairement à une psychologue, un osteopathe, des compléments alimentaires chelou…

Parce que margouilla a plus de temps pour écrire depuis qu’elle a changé de boulot

Parce que margouilla elle veut pouvoir dire ce qu’elle ressent sans peur de blesser quelqu’un de son entourage

Parce qu’elle veut avoir quelque chose à faire sur internet sans tomber sur un site de C1 toutes enceintes

Parce que les réponses de copines qui ont les memes problèmes c’est mieux que les réponses bateaux de l’entourage et  parce que margouilla espère pouvoir en bénéficier

Parce que margouilla lit anonymement des blogs de pmettes depuis quelques mois et elle trouve ça pas cool  pour les auteur(e)s de rester cachée.

Parce que margouilla elle a besoin de dire son ressenti sans exploser en larmes

Parce que c’est encore un J1 et qu’ y en a marre

Notre chemin …

–          avril 2012 : début des essais, pleins de confiance. Margouilla a toujours eu des cycles hyperreguliers, n’a pris la pilule que 2 ans. En plus ayant été très assidue au cours de biologie de la reproduction, elle sait très bien cibler la période optimale

–          aout 2012 : voyage de noce , ça va marcher c’est sûr (tout le monde sait que les vacances c’est magiques)

–          septembre 2012 : léger doute, on commence courbe de température et tests d’ovulation qui confirment ce que margouilla savait. Elle ovule bien régulièrement.

–          Janvier 2013 margouilla prend les choses en main et consulte Docteur Vieille-école, sa gyneco (choisie au hasard sur critère géographique des pages jaunes 3 ans auparavant ) pour prescrire la pilule. Pas d’inquiétude à avoir selon elle, petit bilan hormonal de base pour margouilla et spermogramme pour monsieur quand même à la demande express de margouilla qui entre temps a relu tout son cours sur le bilan de fertilité.

Spermo : normal OUF

Bilan hormonal : normal re Ouf !

Dr Vieille-Ecole est recontactée et  ne propose rien, alors margouilla se prescrit le reste du bilan : echo pelvienne et hystero : ça sert d’être doc des fois

–          Fevrier 2013 : osteopathe Mr Bavard sur les conseils d’une collegue : tu le vois , t’es enceinte dans le mois.. etonnant, non ? Bon ça a pas marché…

–          Avril 2013 : 1 an d’essai, triste anniversaire pour margouilla. Elle rencontre pour la première fois Dr Bienveillante (spécialiste fertilité) conseillée par une amie gyneco. Premier bon contact  :

check réserve ovarienne OK

respermogramme : un peu moins bon mais ça reste correct

On évoque pour la première fois une possible endometriose car margouilla a des douleurs de règles (comme tout le monde non ?) et parfois des douleurs pendant les calins

–          Juillet 2013 : margouilla accepte la coelioscopie  convaincue par dr Bienveillante  et la littérature. 3 nodules superficiels, si petits… est ce que ce serait vraiment ça le problème ? on recommence à y croire

En tout cas la gyneco y croit et nous donne 6 mois d’essai couettes. Pourtant, margouila a toujours mal pendant les regles et parfois les calinss.

–          Octobre 2013 : margouilla se met au yoga et devient la pro de la chandelle

–          Novembre 2013 : test + à dpo 11, un préssentiment qui a conduit margouilla à tester avant le retard. PDS positive en accord avec le terme mais effondrement à 48h et J1 qui arrive comme prévu à J1. D’après dr Bienveillante on appelle ça une grossesse biochimique c’est pas vraiment une FC mais bon dans la tête de margouilla ça y ressemble fort.

–          Décembre 2013 : retard pour la première fois, PDS positive mais qui ne monte pas assez en 48h et finalement FC à 4SG+5 juste avant noël, juste quand on y croyait.

Tout le monde dit : c’est un pas en avant, même margouilla se dit ça mais ça n’empeche pas qu’il n y aura pas de bébé dans 9 mois

Nouvelle cs dr bienveillante, c’est encourageant, alors on fait 3 mois de plus d’essai et un doppler des artères uterines.

–          Janvier 2014 : doppler des artères uterines : pas top, pourquoi ? on sait pas. Margouilla ne fume pas. Mise sous vasodilatateurs et contrôle en mars

–          Début mars 2014 : J1 le 05/03 ; J1 du blog

Qui sommes nous ?

Margouilla : un pseudo choisi au retour de voyage de noce à la réunion (aout 2012) quand encore pleine d’espoir mais impatiente je m’inscrivais pour la première fois sur un site forum grossesse et bébé pour profiter de leur logiciel de courbes de température en ligne. 33 ans bientôt, médecin en France dans soleil-ville-du-sud spécialisée dans les diagnostics tordus et maladies rares.

Puminou : c’est le chéri tout doux, le plus gentil des hommes, attentionné, présent à chaque instant. L’homme rêvé, quoi… Margouilla a d’ailleurs mis du temps à le trouver ce miracle. Tout impatient de former une belle famille.

Notre projet : après une rencontre à 29 ans (miracle du net), margouilla et puminou se sont fiancés un an après et mariés l’année suivante et essai bébé dès le mariage (avril 2012). Dans leurs plus beaux rêves,  ils voient une famille de 3 enfants, dans une maison à la campagne avec un chien plein de poils, un chat touffu (celui-là est arrivé il y a 1 an), un âne gris…

Mon blog: très novice dans les blogs margouilla se lance et ne promet pas d’etre très loquace . Soyez indulgents. Au fait c’est quoi les tags?