Automédication? +EDIT

En tant que « bon  » médecin, margouilla n’aime pas que les patient s’ automediquent et qu’ils ne suivent pas les prescriptions qu’elle fait.
En tant que « bon » médecin, margouilla n’arrête pas de s’autodiagnostiquer et de s’automediquer.
Mais quand il s’agit de son projet bébé elle suit scrupuleusement les prescriptions (26 mois d’acide folique c’est long…)

Aujourd’hui elle se pose une question et voudrait votre avis.

A la dernière consultation, Dr bienveillante a prescrit de l’utrodegueu pour essayer de remédier au probleme de fausses couches. Elle a précisé de poursuivre les vasodilatateurs pendant tout le cycle et que dès que le test de grossesse est positif on arrête ces traitements et on débute aspegic nourrisson + utrodegueu.

Margouilla a été étonnée car quand elle lit vos blogs, elle voit que l’utrodegueu est prescrit en DPO. Alors elle a fait ré préciser à Dr Bienveillante qui a redit après TG positif.
Mais margouilla elle se demande si c’est pas trop tard et si elle ne va pas se donner la chance de potentialiser sa phase lutéale.

Ce n est pas que les effets indésirables de l’utrodegueu qu’elle a lu sur vos blogs la tente particulièrement mais elle veut mettre toutes les chances de son côté. Et aujourd hui c’est DPO 2.

Alors un avis sur la question les copin(es)?

EDIT :
Merci pour vos avis. Alors j’ai finalement décidé de m’automédiquer par utro deppuis hier soir. Si ça décale mon J1 c’est tant mieux car j’ai un weekend engîte avec piscine prévu à cette date. Au moins j’ai l’impression de faire quelquechose pendant ces DPO. bises

Publicités

15 réflexions sur “Automédication? +EDIT

  1. Alors moi utro et aspegic étaient dès le transfert, avec acide folique et antibio. Et maintenant lovenox. Rien post transfert. Jsais pas si ça t’aide, on a toutes bcp de protocoles différents…

    J'aime

  2. Si tu n’as pas de manque de progesterone sur la phase luteale tu peux commencer au jour du test de grossesse, dans mon cas j’avais un manque donc j’en ai toujours eu de prescrit en dpo. Par contre lorsque je suis tombée enceinte, cycle de pause oblige je n’avais pas de traitement. La gyneco m’a dit de commencer des que je lui ai annonce mon TG. Ça n’a pas empeché bébé de se développer.

    J'aime

  3. Je t avoue que normalement la progestérone j aurais dû la stopper après le TG et vu que je pense avoir une insuffle lutéale ( on m a jamais dosé la progestérone mais DPO court avec spotting ….) je continue jusqu a 12 Sa
    Je pense effectivement que si tu as des symptômes d insuffisance lutéale prends en !!

    Des bisous

    J'aime

  4. Mon doc m a prescrit l utrodegueu pour compenser mes cycles courts, même si mon dosage etait dans les normes à j21. Je m’ avance peut etre beaucoup mais j’ai l’impression que ça ne peut pas faire de mal de le commencer tout de suite. Le gros inconvénient c’est que ça retarde l’arrivée de j1 et ça donne de douloureux espoirs.
    Gros bisous

    J'aime

  5. Moi je crois qu’ils filent l’utrodegueu à tout le monde sans détails, c’est automatique quoi…
    Donc si j’étais toi, je commencerai direct. Par voie chattale ça fait pas d’effets secondaires, c’est juste degueu, franchement ça peut pas faire de mal je pense.

    J'aime

  6. Coucou, dans le cadre d’IAC j’avais des injections d’HCG apres l’IAC (1,2 ou 3 selon les protocoles). Ce n’est qu’en Fiv que j’ai découvert la progestérone voie vaginale: le jour du transfert j’ai fait une injection de decapeptyl, puis dès le lendemain du transfert progesterone à 800mg/j (400 matin et soir) + provames 1mg (1cp matin et 1 soir pdt 10 jours). 25j après transfert j’ai descendu la progestérone à 400mg jour (200 matin et 200 soir), et je peux l’arreter definitivement environ 30j après transfert. Voila voila. Franchement c est pas si embêtant faut juste mettre des serviettes hygiéniques. Bon courage! Bisous

    J'aime

  7. Bonjour Magouilla ! J’ai toujours eu de la progestérone dès le lendemain (ou dès le soir même je crois), deux matin et deux soir par voie chattâle. Je doute que ce soit pour un quelconque soucis de nidation, mais je pense que c’est pas précaution pour favoriser la nidation.

    J'aime

  8. Pour l’utro en DPO, c’est surtout lié à l’insuffisance lutéale créée par le déclenchement par Ovitrelle ou HCG si j’ai bien compris. Je ne sais pas du coup si c’est important en dehors… Mais ça ne doit pas couter grand chose ! Quand j’avais eu des saignements en début de grossesse, il m’avait même doublé la dose d’utro.
    Et pour te rassurer un chouille, une amie qui a débuté sa carrière de future maman par 2 fausses couches vient d’accoucher d’un adorable petit garçon… Je croise pour vous !
    Quand au pb de l’automédication, c’est terrible… Parce que on se sent responsable et parfois bien seule aussi, surtout dans les moments où tu SAIS qu’il n’y a rien à faire à part supporter. Des bisous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s