Ce qui a changé… ou pas { Grossesse }

Je ne peux pas le nier, cette grossesse me change sur le plan physique mais aussi psychique. Certains changements dus à l’infertilité s’effacent, d’autres restent, et il y en a de nouveaux.

Physiquement, j’avais pris du poids pendant les 3 ans d’essais, et pas uniquement à cause des traitements hormonaux. Je baladais un ventre avec bourrelet que je tentais vainement de rentrer. Au début de la grossesse j’ai perdu 2 kg que j’ai repris depuis 2 mois. Sauf que maintenant je l’aime ce ventre rond !!!! Niveau seins et reste du corps, je n’ai pas trop changé.

Moins sympathique…mais pas bien grave. Je n’aime plus le chocolat, j’ai des reflux acides très désagréables, je fais de la rétention d’eau et je porte des bas de contention même s’il fait 35°C dans le bureau.

Superstitions… Je n’étais pas superstitieuse pour un sou auparavant. Même pendant l’infertilité, si j’appréciais qu’on me donne un porte bonheur, c’était plus pour la marque d’amitié que le possible effet bénéfique. Lors de l’IAC de la gagne, je portais une parure collier et boucles d’oreilles en améthyste que Puminou m’avait offerte il y a quelques années. Je m’en souviens bien car j’avais fait exprès de porter cet ensemble pour qu’il soit avec moi même s’il n’était pas là physiquement. Depuis je porte cet ensemble à chaque RDV de consultation et d’échographie…

Confiance enfin presque… J’ai moins peur d’un sale coup de DNLP. L’écho des 22 SA hier a montré que tout allait bien pour notre Petite Cadeaute. Je crois vraiment que notre fille sera avec nous en septembre et que tout ira bien. Bon ça ne m’a pas empêché de  cauchemarder la veiller de l’écho où je découvrais qu’elle avait 6 bras !  Au fait, j’ai acheté du papier toilette violet…

Je reste une PMette dans le fond. La semaine passée je revoyais en consultation une patiente que je suis pour une pathologie auto immune et qui m’avait fait part de son désir de grossesse il y a environ 1 an. Elle a aussi de l’endométriose sévère. Je savais qu’elle devait se faire opérer de l’endométriose en mars et qu’il est prévu de passer en FIV dans 6 mois car son gyneco m’avait contactée pour qu’ on coordonne nos prises en charge.  Alors, pour la consultation, j’ai pris une blouse plus grande, bien fermée pour cacher mon ventre. J’ai beaucoup parlé avec elle de ces prochaines étapes et de comment elle le vivait. J’avais envie de lui crier : moi aussi j’ai connu ça (avec une endometriose moins sévère néanmoins), tu n’es pas seule !!!

Je deviens une PB ! Je parle bébé avec mes infirmières, je caresse mon ventre et je lui parle (toujours en privé). Je rêve devant les catalogues de puériculture. Je souris à nouveau bêtement devant les bébés et je n’évite plus les gros ventres.Bref, je profite…

Je me sens virer mère poule : j’engueule Puminou quand il met de l’engrais sur le gazon et du pesticide (pourtant certifié bio) sur les plantes. Je crée un espace de sécurité entre mon ventre et le reste du monde.

Le grand changement sera dans 4 mois quand nous accueillerons la Petite Cadeaute …

Si vous saviez combien je vous souhaite ces changements…