2 mois, 6 mois, 22 mois

2 MOIS

Le Cariboutchou est parmi nous depuis deux mois. Je parlais dans cet article de ma peur de l’aimer moins que sa soeur… et bien je peux vous assurer qu’il n’en est rien, je suis totalement accroc à ce petit bonhomme.

Il est souriant, très éveillé, pas compliqué et il fait ses nuits depuis environ une semaine. Il grandit et grossit bien car il commence à porter du 6 mois.

Comme pour Cadeaute, j’avoue que maintenant que les interactions commencent, je m’éclate plus qu’au tout début et j’adore le voir grandir et évoluer sans aucune nostalgie du petit nouveau né.

Je reprends le travail dans 2 semaines. Je suis contente car ça va m’aider à m’aérer et moins cogiter (cf point numero 2 ci dessous). Je suis assez tranquille car Cariboutchou sera gardé par son papa pendant 3 semaines avant de commencer la crèche et du coup restera dans son cocon. J’espère juste que Puminou ne me fera pas un burn out car il manque un peu de patience avec les pleurs de tout petit bébé… Ceci dit, cela permettra aux deux de créer un peu plus de lien. Je compte tirer mon lait pour pouvoir continuer l’allaitement aussi longtemps que possible comme pour Cadeaute.

IMG_3110 (1)

6 MOIS

Depuis le décès de ma maman…

Bien sûr ça a été dur au début avec l’enterrement, les nombreux témoignages d’amitié qui font émerger les émotions. Puis je suis retournée au travail rapidement, et avec la routine, la grossesse qui avançait et son lot d’hormones, ma fille qui demandait beaucoup d’attentions, les pleurs et la grande tristesse sont passés au second plan.

Mes émotions étaient comme anesthésiées et j’avançais tranquillement. J’ai craint le déferlement à la naissance mais ça n’a pas été le cas…  Puis lors de notre voyage chez mon papa pour présenter le Cariboutchou à la famille mais finalement ça a été.Il y a bien eu quelques difficultés à la fête des mères mais c’est passé rapidement.

Non, le contre coup arrive maintenant… je ne sais pas pourquoi, il n’y a rien de particulier pour déclencher ça. Mais je me sens beaucoup plus vulnérable. Ça me tombe dessus d’un coup, une grande tristesse suivie de larmes surtout quand j’ai envie de partager les petits bonheurs quotidiens avec mes enfants et que je me rends compte que je ne peux plus le faire avec elle.

FullSizeRender

 

22 MOIS

Cadeaute, ma grande fille adorée. Si vive, elle évolue à toute vitesse et c’est un régal de la voir grandir, courir, nager, dessiner… Elle maîtrise bien le langage et nous raconte des histoires. Elle est toujours très attentive à son frère mais commence tout de même à montrer un peu de jalousie réclamant systematiquement le parent qui a le bébé dans les bras.

Elle est assez autonome et indépendante et veut toujours tout faire toute seule… s’habiller avec plus ou moins de succès , manger en en mettant partout, ranger le lave vaisselle et les habits ( oui je l’exploite…), nourrir le chat et les poissons en les gavant. J’aime cette facette de sa personnalité meme si parfois j’aimerais qu’elle vienne plus se lover contre moi pour boire son biberon.

Elle est aussi en pleine crise de deuzans : opposition, quelques grosses colères, tête de mule et tutti quanti. En vrai ça me fait bien marrer sauf quand je suis fatiguée après une longue journée seule avec les 2 petits et que Cariboutchou réclame à manger pendant que la grande se roule par terre dans la cuisine parce que le verre donné n’est pas celui qu’elle veut (genre rouge et pas bleu)….

C’est une bonne vivante qui adore manger: elle pourrait manger toute la journée si on ne la limitait pas mais aussi bien des brocolis que du coyat (chocolat).

C’est aussi une vraie petite maman avec ses poupées et ça c’est vraiment attendrissant.

FullSizeRender (2)

 

Publicités