Mère et Fille

Quelle relation singulière que celle d’une mère avec sa fille… J’en connais beaucoup qui disent ne pas s’entendre avec leur mère… Des mères déçues par leur fille… Des femmes qui préfèrent avoir des fils par peur de rejouer la relation avec leur mère… Certaines filles qui disent que leur mère est leur meilleure amie…

Ma relation avec ma mère était bonne sans conflit mais sans fusion non plus.

Elle donnait beaucoup d’amour à ses trois enfants et je n’ai pas eu l’impression qu’elle préférait le garçon ou les filles. Je partageais avec elle certains traits de caractères (aimer prendre des initiatives, organiser les choses, l’optimisme…) mais je suis moins patiente qu’elle n’était et j’exprime moins mes sentiments. Je savais que je pouvais venir lui parler de tout et que j’aurais toujours une oreille attentive et des gros câlins… parfois de bons conseils (je ne la remercierai jamais assez de m’avoir suggéré de m’inscrire sur le site internet où j’ai rencontré Puminou).

Bien sûr je lui ai reproché des choses : avoir autorisé à ma soeur des choses qui m’étaient interdites au même age… j’aurais aimé qu’elle m’accompagne vers plus de féminité à l’adolescence… sa façon de défier mes avis médicaux quand elle était malade et que je m’inquiétais pour elle…

Mes regrets aujourd’hui sont de n’avoir pas plus parlé de la relation mère – enfant avec elle. Comment elle avait vécu le fait de devenir mère, est ce qu’elle avait trouvé ça différent d’élever un garçon et des filles ? Est ce qu’elle se retrouvait dans ma façon d’être mère ? Bien-sûr nous avions parlé puériculture mais pas trop d’éducation car Cadeaute etait encore bien petite quand la maladie a frappé.

J’aimerais tant lui poser ces questions que je ne me posais pas avant son départ et qui tournent dans ma tête depuis.

Quelle relation vais je construire avec ma fille ? J’ai envie de lui transmettre mon indépendance et ma volonté. Lui dire que tout est possible, qu’elle fera ce qu’elle voudra et que je l’aimerai toujours quoiqu’elle fasse. Lui apprendre à être féminine mais pas séductrice, à aimer et à se laisser aimer, à croire en l’avenir même s’il paraît sombre. A aimer son corps et à le respecter. Je souhaite de tout mon coeur l’accompagner un jour dans sa propre maternité si cela est son désir.

Et avec mon fils ? ce sera différent car il n’a pas le même caractère que sa soeur, je le sens déjà.. pour autant ce ne sera certainement pas mieux ou moins bien. J’ai envie de lui transmettre le respect des femmes, le refus de la violence. J’aimerais qu’il ressemble à son père parce que j’aime sa façon d’être mais aussi qu’il se sente libre de s’écarter du modèle.

En fait j’aimerais être une aussi bonne maman que l’a été ma maman tout en faisant certaines choses différemment. J’aimerais avoir une fille et un fils qui me disent un jour que j’ai été une bonne maman même si tout n’a pas été parfait.

J’ai aimé être sa fille, j’aime être leur maman…

IMG_0204

Publicités