Maman travaille

Eh oui, chez nous maman travaille (papa aussi d’ailleurs…) et elle travaille même beaucoup : pas du tout 35 heures, plutôt 45-50 heures. Et en ajoutant les temps de transport, les enfants sont gardés 55 heures par semaine. Ils passent 9 heures en crèche et ensuite une nounou va les récupérer et les garde à la maison jusqu’à ce que l’un de nous 2 rentre du travail (en général vers 19h) et cela 5 jours sur 7.

C’est vrai que ça fait des longues journées pour mes 2 loulous mais ils semblent bien le vivre quand même.

Il faut quand même tenir le rythme : lever 6h30, en général les enfants dorment encore et on en profite pour déjeuner tranquille, ensuite tétée pour Cariboutchou pendant que Cadeaute boit son biberon et mange sa tartine, puis habillage des enfants : chacun le sien, puis habillage des parents tout en discutant et jouant à cache cache avec la grande. Puis tout le monde en voiture avec maman pour aller à la crèche.

Le soir, à peine arrivés, ma gourmande morfale réclame Miam Miam : apparemment, le retour des parents équivaut à la clochette de Pavlov pour elle, quelque soit l’heure. Avec un peu de chance, Cariboutchou réclame aussi à manger. Donc heureusement que la grande est relativement autonome pour manger, ce qui me laisse du temps pour une tétée… Puis bain un jour sur deux puis lecture ou jeu puis pyjama : chacun son enfant… Ensuite on couche la grande vers 20h30, dernière tétée pour le petit vers 21h puis on le couche. Enfin on peut se poser pour manger et ensuite regarder la télé.

Bref c’est un sacré emploi du temps et c’est un peu épuisant le soir quand après le stress de la journée de travail il faut gérer les chouinages, pleurs. Et beaucoup plus agréable mais tout aussi épuisant , ses bavardages de pipelette associés à des sauts partout et des courses cache-cache.

http3d3dy5zawxrc3ryzwftlm5ldc9ibg9nl3dwlwnvbnrlbnqvdxbsb2fkcy8ymde2lzazl3doaxrllxjhymjpdc5nawylog

Je sais que beaucoup trouveront ce mode de fonctionnement inenvisageable voir irresponsable avec des enfants aussi petits. D’autres diront que si c’est pour ne pas en profiter autant ne pas faire d’enfant…

D’ailleurs, quand on a annoncé l’arrivée du deuxième, beaucoup m’ont demandé si j’allais m’arrêter de travailler ou me mettre à mi-temps ou 80%.

M’arrêter c’est hors de question : j’ai besoin de faire autre chose, c’est indispensable pour mon équilibre personnel. Je ne pourrais jamais être mère au foyer… j’admire celles qui le font car rester H24 avec ses enfants c’est vraiment dur je trouve.

Diminuer mon temps de travail… c’est actuellement difficile en étant en libéral depuis peu, ayant des malades qu’il faut surveiller tous les jours (pas seulement des consultations) et avec une collègue en congé maternité dans 15j mais j’essaie de travailler un peu moins tard. On en a reparlé avec ma collègue et je pense qu’à son retour, on se laissera chacune 1/2 journée de repos par semaine pour privilégier un peu de temps en famille.

 

Dans l’état actuel des choses, il faut juste réussir à gérer les sentiments contradictoires :

aimer son travail et aimer ses enfants…

être heureuse d’avoir du temps pour soi , pour son épanouissement personnel et professionnel et culpabiliser d’avoir moins de temps pour ses enfants…

trouver fatigants ses enfants le soir et regretter d’avoir passé une soirée difficile quand ils sont couchés tout en appréciant d’avoir enfin la paix sur son canapé (pour twitter son désespoir et les progrès de ses génies à ses copines)…

apprécier les moments de câlins et de jeux, vouloir en avoir plus et devoir y mettre fin pour faire des taches ménagères ou s’occuper de numéro 2…

attendre le week-end pour avoir plus de temps et n’avoir rien le temps de faire…

adorer ma nounou mais l’envier un peu quand elle raconte les bons moments qu’elle vient de partager avec mes enfants…

se dire qu’on ne tiendra jamais le rythme puis finalement se convaincre qu’on y arrivera, que les enfants vont grandir et que ce sera plus simple …

pleurer de fatigue parce que c’est dur et pleurer de joie parce que c’est beau la vie à 4…

tumblr_njalwk7kat1troxm4o1_500

 

 

 

26 réflexions sur “Maman travaille

  1. La sangsue est a la creche et nous de retour au boulot depuis 10j, et j’ai ce sentiment qu’on n’arrivera jamais a trouver un rythme, qu’on est condamne a être crevés tous les 2 jusqu’a la fin des temps… J’admire votre routine hyper bien huilée !
    (J’ai arrange mon emploi du temps pour avoir 1/2 journee par semaine, juste moi et la sangsue, et c’est trop bien ! Court – surtout s’il en profite pour faire une longue sieste – mais ca fait beaucoup de bien !)

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’avais pas conscience que votre rythme était aussi chargé. Sûrement parce que tu arrives bien à profiter de tes loulous malgré tout et que tu mets bien à profit ton temps dispo pour eux. Mais clairement oui c’est épuisant.
    J’ai un rythme bien plus cool et j aurais du mal à m’en sortir avec 50h par semaine à bosser. Tu assures. Et je suis convaincue que tes enfants ont aussi leur équilibre ainsi.

    Aimé par 1 personne

    • Je bosse pas 50 heures intensives hein.. je twitte aussi… mais c’est vrai que mes horaires d’absence de la maison sont vraiment grand en partie aussi à cause du trajet. Ca devrait s’ameliorer quand la clinique déménagera.

      J'aime

  3. Avant mes petits je travaillais 50 à 60h par semaine aussi : impensable et ingérable aujourd’hui avec mes jumeaux. J’admire les mamans qui ont hâte de retravailler (je pense que ça aide d’aimer réellement ce que l’on fait mais pas que) car à l’idée d’être séparée de mes petits je me brise en mille morceaux, au point que je me demande si c’est normal. Bref, pour moi ça sera un mi temps puis un 80% quand j’aurai trouvé un moyen de garde. Sachant qu’en tant que salariée, dans ma boite le 80% c’est sur le papier car au final c’est un plein temps sur 4 jours 😩 mais un jour c’est mieux que rien!
    Bravo pour votre organisation 💪🏻💪🏻💪🏻 je t’avoue que j’appréhende bcp….

    Aimé par 1 personne

      • Oui c’est exactement ça… j’aimerais tellement avoir hate de retravailler, de sortir et faire la fête mais la vérité c’est que je n’ai qu’une envie : être avec eux, ne « rater » aucun moment…. Surtout que la ils ont 9 mois, les nuits sont nettement meilleures et les journées plus faciles alors 😭😭😭 mais être maman Ca n’est pas que donner des racines mais aussi des ailes et je crois que je prends seulement conscience de ce que ça implique maintenant… mais je me sens moins seule 😅 merci… ❤️

        J'aime

  4. Bravo de réussir à tout concilier ! J’aurai les mêmes impératifs organisationnels avec Edgar et comme toi, je ne compte pas diminuer mon implication professionnelle. Je suis très heureuse de la perspective du congé maternité qui me donnera du temps pour faire connaissance avec lui… mais très heureuse aussi de reprendre ensuite le travail avec l’épanouissement personnel qu’il entraîne. Bref, je veux tout dans la vie 😉

    Aimé par 3 personnes

  5. Je crois que ton article résume tout…
    L’ambivalence des sentiments encore et toujours avec la maternité.
    En attendant, chapeau de réussir à tout gérer aussi bien avec une cadeaute et un tout petit. Super Margou<3

    Aimé par 1 personne

  6. Oh la vache tu es une warrior! Horaires de dingues, 2 petits rapprochés et allaitement! Quand je vois le manque de sommeil chez moi avec boulot à 80%, un grand presque autonome et le linge qui prend du retard, la paperasse faite au boulot entre 2 dossier (et encore c’est Monchéri qui fait le ménage) … purée…. Chapeau!

    J'aime

  7. L’important, c’est de trouver le fonctionnement qui nous convient. Si on est biens, nos enfants le seront aussi, j’en suis sûre.
    Je viens de reprendre le boulot après un an de congé parental. Je suis super contente et pour l’instant, niveau organisation, on est pas mal du tout! Ma puce me manque quand même mais j’ai besoin de ça.

    Aimé par 1 personne

  8. Je suis un peu dans la même situation. Mon conjoint et moi travaillons assez loin de notre domicile et avons des horaires assez étendus. Nos jujus sont depuis le départ à la crèche de 7h30 à 18h30. Je vais réduire mes heures … pour reprendre mes études et me réorienter dans un tout autre domaine.

    Je vous dis pas les regards et les jugement que j’ai pu entendre. J’ai pris contact avec une conseillère en lactation car mon projet à la naissance de BB3 est plutot un tire allaitement, notamment du fait de me contraintes organisationnelles. Eh oui, la fac ne connait pas de notion de congés maternité (même si j’étudie à distance, qq samedis de cours nous sont proposés ainsi que les examens obligatoires). Elle m’a carrément dit de renoncer à mon projet d’études !

    Je pense qu’une maman heureuse et épanouie est bien plus profitable aux enfants qu’une maman déprimée de rester à la maison. J’ai fais un dépression sévère du post partum notamment car je n’ai pas supporté l’isolement et même si j’étais présente 24/24 pour eux, je pense que c’était plus dommageable qu’autre chose.

    Aimé par 1 personne

  9. Je fais le même job que toi et je comprends ! Je t admire aussi parce que j en fais pas autant (bon là je suis en congé maternité donc je fais « rien » lol !), je suis installée avec une collègue et on ne consulte « que » 3 jours chacune, ce sont de grosses journées et on a très souvent de l administratif, des réunions professionnelles ou des formations sur nos jours de congé mais n’empêche que vraiment ça soulage bien ! Et pour nos patients ben si ils doivent être vus en urgence ou suivis au jour le jour quand l une de nous n est pas là ils sont vus par « l autre » et ça fonctionne bien comme ça. Et pour la reprise j ai l intention de ne recommencer les consultations que à 9h le matin histoire de ne pas être trop stress avec mes 2 louloutes… (mais vu la charge de travail je suis pas sure que ça va être possible ! Je vais essayer 😉
    Je suis d accord avec toi, je ne pourrais pas me passer de me travail (et mon cabinet c est aussi un de mes « bébés » finalement ;)) mais je ne pourrais plus non travailler comme avant.
    L important dans l histoire c est que tu trouves ton propre rythme et ton propre équilibre, et qu’ importe si cet équilibre est différent de celui des autres, pourvu qu il vous convienne à toi et à ta famille !

    Aimé par 1 personne

  10. Ça me rassure de voir que tout est possible. En recherche d’emploi actuellement, il se pourrait que les journées soient aussi longues quand j’aurai trouvé un emploi car il sera loin de chez moi. Mais tout est une question d’organisation et si le papa assure aussi !

    J'aime

  11. Comme je connais ce sentiment 😥
    Et si au final etre parents c’était juste faire sont maximum pour que les moments passer ensemble soit les meilleurs….
    Je reste persuadé qu’une maman épanouie en travaillant ou non est une meilleure maman ❤️😍

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s