Fais dodo… s’il te plait, Fais dodo… Bordal !

Ça fait un moment que ce blog ne parle plus trop de PMA donc je me permets de parler de mes problèmes de maman en manque de sommeil… J’ai besoin de me plaindre et pis c’est tout!

Pour dresser le contexte, il faut vous avouer que Cadeaute est un génie du sommeil (du genre qui énerve les autres jeunes parents). Elle a fait des nuits de 6 heures au retour de la maternité et n’a jamais eu de retour en arrière. Bien sûr, elle se levait un peu tôt vers 6h puis petit à petit, elle s’est levée entre 6h30 et 7h.  Il y a eu des étapes un peu compliquées d’angoisses de séparation avec des couchers un peu plus long mais qui duraient maxi une semaine. Des réveils nocturnes en cas de maladie et quand elle perdait sa sucette mais sans aucun problème pour se rendormir ensuite. Le bébé idéal pour les parents gros dormeurs comme nous.

Pour Cariboutchou, on espérait très fort le même modèle. Et on y a cru. C’est un pépère tranquille la journée qui pleure peu. Rapidement, il n’a fait qu’un seul réveil par nuit et à 2 mois il faisait ses nuits complètes comme sa soeur…Donc un peu moins génial mais bon c’est un garçon… ;-p.  Nous étions donc très contents et sereins pour l’avenir.

Il y a 1 mois, pour ses 4 mois, il a eu un gros rhume avec toux et nez bouché et comme tout mec qui se respecte : « il était au plus mal ». Beaucoup de réveils, grognon. Ça a duré une bonne semaine puis ça s’est calmé avec à nouveau un seul réveil pour une tétée vers 4h30… c’était moins bien mais ça restait tolérable et je me disais que ça allait passer aussi. Mais non !!! C’est de pire en pire, maintenant on a systématiquement un réveil à 2 ou 3h puis un réveil vers 4-5h. Il n’a pas forcément faim car si je propose le sein souvent il tétouille et se rendort vite. Par contre il a systématiquement besoin d’un câlin (plutôt de maman dans l’idéal) et surtout il a beaucoup de mal à retrouver un sommeil profond quand on le repose dans son lit et se remet à pleurer 10-15 min après. Il réveille fréquemment sa sœur ce qui nous complique légèrement la tâche même si elle reste cool et se rendort souvent avec un verre de lait si c’est avant 5h30… sinon la nuit est finie pour tout le monde…

J’ai essayé de dormir avec lui dans la chambre d’amis en cododo, ça a marché la première fois mais cette nuit dès que je m’éloignais un peu dans le lit pour pouvoir dormir plus tranquillement, il se réveillait. Le paradoxe est qu’il s’endort seul facilement le soir et en journée.

Alors j’avais pas mal de patience jusqu’à maintenant, (plus que son père qui s’est déjà énervé pas mal…) mais cette nuit c’était juste plus possible et j’ai craqué en éclatant en sanglot et en lui parlant un peu sèchement à mon pauvre loulou qui me regardait avec ses grands yeux souriants. Je suis crevée, j’ai besoin de dormir. Je bosse et je cours toute la journée..; je ne peux pas sacrifier mon sommeil.

J’en viens à me demander si mes longues absences en journée y sont pour quelque chose. Est ce qu’ il ressent le manque de sa maman en journée ?

J’ai peur de manquer de patience et de m’énerver sur lui qui est bien trop petit pour comprendre ou sur sa soeur qui n’a rien fait … Ce matin elle avait l’air tellement désemparée de me voir pleurer de fatigue ma Cadeaute que je m’en suis voulue d’avoir craqué devant elle.

Je sais que parmi mes lectrices, il y en a qui ont vécu bien pire sur le plan du sommeil de leurs bambins et qui doivent se dire que je me plains pour pas grand chose, après juste un mois de galère… Mais pour moi c’est vraiment très dur et je ne pourrai pas tenir encore longtemps à ce rythme.

Je vais tenter le coucher sur le côté, l’emmaillotage, le changement de chambre loin de sa soeur pour être moins stressé des réveils… on verra si l’une de ces techniques marche.

Sinon je l’aime toujours quand même mon rebelle du dodo mais j’aimerais qu’il soit aussi charmant la nuit que le jour.

 

hyp-5

Même le chat en a marre d’être réveillé la nuit…

 

29 réflexions sur “Fais dodo… s’il te plait, Fais dodo… Bordal !

  1. La bonne nouvelle c’est que contre toute attente tu peux tenir comme ca plusieurs mois. L’organisme s’y fait… l’emmaillotage oui il faut essayer. La position du dodo (sur le dos/sur le côté). Tu as aussi l’osteopathie qui a sauvé la mise de pas mal de parents. L’homeopathie aussi. Veilleuse, musique, lit surélevé. Bon courage.

    Aimé par 1 personne

  2. Je crois qu’ici on a tout essayé… après des mois à le dormir que deux heures (en fractionné évidemment). Ici hélas aucune recette miracle, si ce n’est la patience (parfois réduite à néant parce ne pas dormir c’est juste l’enfer) parler, expliquer (hypnotiser?!) et instaurer des rituels de sommeil.
    Le plus petit dormir de la maison (qui a été jusqu’à nous réveiller toutes les heures), dort bien en journee aussi et jusqu’à présent en soirée (depuis deux nuits Ca n’est plus le cas). Les nuits ou rien ne le calme il finit au sein dans notre lit, sachant que vers 6h tous les matins il réclame à manger, je le fais donc téter et on s’endort tous les deux. Je pense que les dents jouent bcp, mais cest un peu tôt pour ton petit Loup? Et son ventre?
    Je me tâte à recommencer l’ostéopathe, notre petit insomniaque à le transit tres lent et je suis sûre que ça n’aide pas vraiment à dormir. As-tu essayé?
    L’homéopathie n’a pas fonctionné, les myhummy non plus (du coup j’ai des cloud B maintenant qui font partie du rituel…). Bref, on a testé beaucoup beaucoup de choses!
    J’espère que ça rentrera vite dans l’ordre 🍀 (quand on pense que je faisais mes nuits à une semaine… et mon homme a deux ans 😱😰😭)

    Aimé par 1 personne

  3. Pas de comparaison a faire avec les autres jolie Margou. Le sommeil C’est la vie, sans on s’écroule doucement et tu sais que je ne dis pas ça sans savoir. La bonne nouvelle C’est qu’il a le potentiel pour etre un génie du sommeil donc ça reviendra. Reste à trouver la solution qui lui convient. Pour un bébé câlin l’emmaillotage est peut être une solution à suivre. Plein de bisous et de courage ⭐

    Aimé par 1 personne

  4. Tu penses bien que je n’ai pas de conseil à te donner Margou mais j’imagine bien la difficulté que cela doit être pour toi de devoir assumer tes journées tout en dormant si peu. En congé mat depuis 3 jours, je ne me souviens déjà plus comment je faisais sans mes 2 siestes quotidiennes… J’espère que les conseils qui te sont donnés ici t’aideront et que ton petit Cariboutchou arrivera à se réguler !

    Aimé par 1 personne

  5. Courage ! Ici, j’avais sevré et repris le boulot vers les 9 mois de ma puce. Tout le monde me disait qu’avec le passage au bib/lait industriel elle ferait ses nuits : que nenni ! J’ai craqué en larmes au milieu de la nuit. Le lendemain, on a eu une discussion familiale. On a pris notre petit bout de tout juste un an entre 4 yeux et on lui a expliqué qu’elle était assez grande pour passer une nuit sans boire et sans voir papa et maman, que nous étions épuisés et que ça ne pouvait plus durer. La première nuit, nois l’avons laissée pleurer 5/10 minutes. Ce fut très dur pour nous car pas adeptes de la chose mais elle s’est rendormie seule. A partir de la nuit suivante, elle a enfin fait ses nuits.
    Ça ne t’aide pas vraiment avec ton loulou mais je te souhaite de trouver une solution qui conviendra à toute la petite famille. Pour être bienveillant avec ses enfants, il faut d’abord l’être avec soi-même. On a tous craqué d’épuisement… Courage !

    Aimé par 1 personne

  6. C’est dur ma pauvre. Et je te comprends sur le plan du sommeil j’ai de gros besoins et craquerai en bien moins de temps.
    J’espère que Les solutions à tester vont vite régler le souci.
    (Commentaire pas très aidant mais pas de piste a à proposer dsl)

    Aimé par 1 personne

  7. Le manque de sommeil il n’y a rien de pire. Ça rend dingue… Avec bb1 pas trop de soucis, avec le recul. Avec Bb2 punaise…. J’ai beaucoup pleuré, fait beaucoup de cododo, testé tout ce que j’ai pu… Puis le temps a fait son œuvre… Il faut lâcher prise quand on ne peut rien faire de plus. Expliquer, tenter différentes méthodes une fois que les basiques ont été vérifiés (couche propre, ventre plein, pas trop chaud ni trop froid, bon timing par rapport à son rythme à lui et non nos horaires à nous) et parfois laisser pleurer si on n’est plus capable de faire autrement. Et se relayer avec le papa pour moins craquer ! Bon courage….

    Aimé par 1 personne

  8. La privation de sommeil c’est l’enfer… J’ai connu ça avec ma fille qui mettait des heures à s’endormir (vraiment des heures…) au moment des siestes et le soir. On a tout essayé, rien ne fonctionnait et elle ne parvenait au final à s’endormir que dans l’écharpe de portage après avoir marché en long et en large dans la maison pendant longtemps. J’en pouvais plus, au bout d’un moment, j’ai juste accepté que ce soit comme ça, je la mettais directement dans l’écharpe et ça s’est amélioré au fil du temps. Maintenant elle s’endort après une histoire à 19h pour se lever à 7h30, je n’aurais jamais cru que ça arriverait un jour à cette époque! La bonne nouvelle c’est que ton fils a l’air de très bien savoir s’endormir donc ça ne devrait pas durer (si si si). Peut-être qu’il ne se réveillerait pas de nouveau s’il était couché une fois endormi profondément seulement. Avec mes deux enfants, j’ai toujours eu un réveil dans leur chambre où je regardais/regarde (j’ai un petit garçon de 8 mois qui se réveille encore parfois) l’heure la nuit en cas de réveil, ça me permettait de savoir combien de temps ils avaient besoin pour retomber dans un sommeil profond (10-15 min) et les recoucher à ce moment-là (la nuit dix minutes peuvent paraître une éternité car on à aucune notion du temps je trouve) ce qui évite un rappel un quart d’heure après (avec le réveil de la soeur) et de multiples levers (ce que je trouve plus dur pour ma part). Prendre ce quart d’heure comme un moment privilégié , ça n’enlève pas la fatigue mais on le vit mieux et je pense que les enfants le ressentent. Peut-être que c’est à essayer. En tout cas bon courage et ais confiance, c’est difficile mais ça ne durera pas éternellement.

    Aimé par 1 personne

  9. Je compatis Margouilla, que c’est dur le manque de sommeil ! Ma Zébulette ne se réveille plus la nuit depuis 4 jours et elle a 15 mois et demi… J’ai repris le boulot en septembre et début octobre je n’en pouvais plus avec ses 2-3 réveils nocturnes (elle ne se rendormait qu’au sein). Avec l’allaitement, on se disait qu’elle avait peut-être faim (on y a un peu cru les premiers mois), mais avec le recul, on pense que c’était plutôt pour se rassurer/ faire un câlin. Depuis le début du mois donc, on a pris le taureau par les cornes et décidé de la sevrer complètement la nuit. C’est le papa qui y est allé pour la consoler à chaque réveil / pleurs et maintenant elle ne se réveille plus, pourvu que ça dure! On lui a expliqué aussi et on était très déterminés (par rapport aux fois précédentes où on essayait des trucs, sans conviction et sans s’y tenir). Bien sûr, ça a pris une dizaine de jours, mais on a tenu bon. Bon courage pour trouver votre solution et le sommeil ! Grosses bises Margouilla.

    Aimé par 2 personnes

  10. Je compatis grandement. 6 mois de réveils incessants et des retours en arrière jusqu’à ses 22 mois environ. La fatigue physique et émotionnelle, l’énervement dans la nuit quand tu es tellement claquée que tu n’as plus aucune patiente et les pleurs de culpabilité de t’énerver sur un bébé qui ne le fait pas exprès.
    Je n’ai pas de recette miracle, juste te dire que ça passe mais que c’est sacrément dur quand on est dedans. On a eu la chance de pouvoir débarquer chez la mamie et le laisser une nuit sous sa surveillance et ses bons soins pour rattraper le sommeil en retard et souffler un peu.

    Aimé par 1 personne

  11. Je suis une grosse dormeuse et j’ai beaucoup souffert du manque de sommeil pendant les 4 premiers mois de Kundera. A 4 mois, j’avais lu dans un bouquin que c’était le moment à partir duquel on pouvait décider comment apprendre à son bébé à dormir. Il n’a plus besoin de manger la nuit, il doit juste apprendre à se rendormir tout seul lors des micro-réveils qui se produisent à chaque fin de cycle de sommeil (vers 2-3 heures notamment). Si tu montres que tu es « disponible » quand il se réveille (en le sortant de son lit notamment), il va l’intégrer à son mécanisme de sommeil et va donc compter sur toi à chaque micro-réveil. L’idée c’est donc d’attendre un peu avant de te lever (pas facile quand on a peur qu’il réveille toute la maisonnée), puis d’aller le voir mais de ne pas le prendre dans les bras : il faut le rassurer à même son lit, et lui dire qu’il peut se rendormir tout seul en le caressant. Tu retournes te coucher, et quand (pas si) il se remet à pleurer, tu attends un peu plus longtemps avant de revenir le voir, tu le rassures en lui disant que tout le monde dort, qu’il est l’heure de dormir pour lui aussi, que tu sais qu’il va réussir à se rendormir tout seul, puis tu repars. Quand il se remet à pleurer, tu attends encore un peu plus de temps avant d’y aller… l’enfant finit par se rendormir seul et comprend que tu n’es pas là pour dormir avec lui ou le bercer en pleine nuit. Cela demande un peu d’endurance et tu peux compter sur quelques nuits pourries à la suite, mais cela fonctionne… Moi j’ai envoyé le papa. Cela a super bien marché pour le réveil de 2-3h du matin.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s