Naissance du Cariboutchou

Il y a tout juste une semaine à la date précise du terme, Cariboutchou est arrivé dans notre famille. Comme sa grande soeur, il a su profiter jusqu’au bout du SPA confortable…

J’ai toutefois mieux vécu les derniers jours d’attente car je m’attendais à aller jusqu’au terme vu ma première grossesse. Il y a eu quelques épisodes de faux travail la dernière semaine qui m’ont quand même fait espérer une issue plus rapide et qui ont du coup été suivis de déception à l’arrêt des contractions.

Finalement j’ai commencé à contracter le 15/05 de façon douloureuse à 22H30. Vu l’augmentation rapide de la douleur et de la fréquence malgré un bain (rempli d’eau chauffée à la casserole par Puminou pour cause de grève parfaitement inapropriée du chauffe-eau), nous avons pris  le chemin de la maternité à 23h30. Nous laissons Cadeaute à la garde de mon papa qui est arrivé quelques jours avant.

Arrivée à la clinique à minuit je suis accueillie par ma sage-femme libérale et par Ptbichon que j’ai tirée de son lit. Je suis déjà dilatée à 5 et donc on passe en salle physiologique baptisée du nom de la sage-femme qui m’avait suivie lors de la grossesse de Cadeaute et qui nous a quitté depuis.

Après un travail rapide que j’ai géré facilement au ballon et en étirement, je sens l’envie de poussée. J’ai l’impression que la tête descend et remonte à chaque poussée et je désespère un peu. Heureusement, je suis bien entourée avec Puminou, Ptbichon et ma SF qui m’encouragent. Finalement la poche rompt en éclaboussant mes SF et mon Cariboutchou sort après 3-4 poussées supplémentaires à 2h12.

Je découvre mon petit garçon que je trouve très différent de sa grande soeur tant sur le plan du physique que du caractère. Je tombe immédiatement sous le charme de ce petit bonhomme.

C’est un pépère tout tranquille, qui tète comme un chef sans s’énerver depuis le premier jour là où sa soeur était très tonique et s’énervait sur le sein.

Il a pris sa place tout naturellement dans notre famille et c’est comme s’il avait toujours été là. Cadeaute est très maternante et peu jalouse. Elle demande juste un peu plus de câlins que d’habitude. Elle s’inquiète quand il « pieure », vient me chercher pour que je lui donne « miam miam » et essaie de lui enfoncer la tétine de force dans la bouche qu’il recrache aussi vite.

Je me suis remise très vite de cet accouchement contrairement au premier. Je suis sortie après 48h et je me sentais en forme à part quelques douleurs du bassin. L’allaitement se passe super bien et je suis beaucoup plus détendue vis à vis de la prise de poids. L’expérience doit jouer. Nous sommes sortis en ville le samedi et je me suis moi même surprise en m’entendant dire que Cariboutchou  que je portais en écharpe avait 4 jours seulement. Sur le plan du moral, je suis comblée d’avoir une si belle famille mais j’ai ce sentiment de tristesse de ne pas pouvoir partager cela avec ma maman, elle qui adorait les nouveau-nés.

Voilà pour les dernières nouvelles de la famille Margouilla qui est très heureuse et qui souhaite plein de bonheur à ses lecteurs.

mains

Au revoir et Merci 2015

Voilà, ce soir on tourne la page de cette année 2015. Année qui a été sans conteste une des plus belles (la plus belle?) pour moi. Je mesure ma chance de pouvoir tourner la page d’une année sans ce pincement au cœur ressenti les années précédentes.

2015 avait commencé par ces 3  petits chiffres qui formaient un nombre plein d’espoir sur une simple feuille de papier. Puis cette grossesse si simple sans complications et pourtant accompagnée d’angoisses de voir le rêve prendre fin.

Puis la date magique, la plus belle de 2015, le 15 septembre, où nous avons enfin rencontré notre joli petit cadeau!

index

Depuis nous vivons au rythme de ses sourires et même éclats de rire depuis quelques jours, de ses pleurs aussi, de ses babillages. Tous ces moments magiques parfois un peu trop tôt le matin. Je finis donc 2015, avec de la fatigue mais beaucoup de bonheur.

2016 sera l’année des premières fois : premières purées dans quelques semaines, premiers pas peut-être, premiers mots surement.

Ce sera aussi un passage en libéral pour moi, totalement indépendante mais moins de sécurité.

Voilà le moment de vous souhaiter pour 2016 : la santé, de l’espoir toujours, du bonheur surtout…

à toi qui es encore sur le quai à attendre ton petit bonheur, à toi qui restes sur le quai et qui ne l’attends plus, à toi qui le portes dans ton ventre en espérant très fort, à toi qui le portes dans les bras en mesurant ta chance, à toi qui espères un deuxième naturellement ou via la reprise de la PMA, à toi qui attends cet enfant déjà né là-bas qui espère une famille, à toi qui n’as pas de problème de fertilité mais qui viens parfois lire ce blog, à toi qui veux faire un enfant toute seule; à vous mes amis proches (qui ne lisez pas ce blog mais à qui je pense) en FIV pour cette fin d’année et pour qui je souhaite de toutes mes forces le bébé de 2016.

Petite Cadeaute est née!

Juste un petit post pour les blogocops qui ne tweetent pas.

Apres 4 jours de rab dans le ventre de maman, la petite cadeaute a été déballée le 15/09 sans péridurale selon notre projet de naissance. Les suites sont un peu compliquées à base de perte de poids pour la petite, allaitement difficile et anémie pour Margouilla.

Nous sommes toujours à la maternité avec un moral un peu bas par moments mais la grande joie de tenir notre princesse dans nos bras.

A mon retour à la maison je vous raconterai le vêlage au naturel!

Révélation {grossesse}

Festival d’amour et de joie,

Instant magique où nous te redécouvrons.

Longtemps nous t’avons espérée.

Lumière qui éclaire déjà nos vies,

En septembre, tu seras là ; nous serons une famille.

 

Aujourd’hui c’était la visite du quatrième mois, tout va bien niveau col malgré mes quelques contractions du soir qui n’inquiètent pas la gyneco.

Notre petit cadeau va très bien (je n’en doutais pas vu les coups répétés que je sens très bien depuis 2 semaines) et nous avons eu enfin la joie de découvrir que c’est une Petite Cadeaute. Nous sommes ravis.

Grosses pensée et croisage pour vous tous et toutes en attente de résultats ou en cours de protocole : pensée particulière à Zelda et Princesse Pi.

Gros bisous à Nounette.

 

La dame des macarons {grossesse}

Le début de l’histoire commence en janvier, non à Noël..

A Noël, j’ai reçu comme cadeau par Puminou, un cours particulier à domicile pour apprendre à faire des macarons. c’est vrai que j’avais envie d’apprendre depuis longtemps et que Puminou adore les macarons.

J’ai donc programmé le cours en janvier un samedi après midi et c’est une femme d’une trentaine d’année très enceinte qui débarque chez moi à 14h. Le contact est très bien passé entre nous, elle est très pédagogue, très agréable, a beaucoup de conversation sur plein de sujet. C’est important car le cours dure 3h, quand même, avec des temps morts pendant les cuissons.

A ce moment là j’étais donc enceinte de 7SA et je n’avais pas encore eu ma première échographie de datation. Autant vous dire que je marchais encore sur des œufs quant à cette grossesse. Et pourtant, c’est avec cette personne que je n’avais jamais vu que j’ai eu ma première conversation de PB. En même temps j’avais quelques nausées et je ne voulais pas qu’elle se vexe si j’allais vomir en plein milieu du cours.

Je lui ai donc tout balancé : ma grossesse débutante, mes angoisses de nouvelles fausse couches. Là elle m’a dit qu’elle aussi avait vécu une FC avant cette grossesse et qu’elle s’était pris une grosse baffe à l’écho des 12SA car elle n’avait jamais envisagé cette possibilité. Cette grossesse n’était donc pas aussi rose que mes macarons. J’ai donc pu parler beaucoup avec elle qui n’était pas une PB (jamais elle n’a touché son ventre, elle n’a parlé de sa grossesse que quand j’ai lancé le sujet et a ensuite parlé d’autre chose).

Quand elle est partie, elle m’a dit qu’elle avait passé une bonne après midi et qu’elle croisait les doigts pour que ma grossesse se passe bien. J’ai beaucoup apprécié.

Ce weekend de 3 jours, je me suis dit qu’il fallait que je retente des macarons avant d’avoir oublié tous les conseils et la technique. J’ai donc fait une très belle fournée bien réussie et j’ai envoyé un mail à ma prof de macaron pour lui montrer que j’étais une bonne élève. Je savais que son accouchement était pour le printemps et j’ai donc profité de ce mail pour lui demander des nouvelles de son bébé et lui dire que tout va bien pour moi. Elle m’a répondu par un très joli mail.

Cette personne que je ne connaissais pas m’a fait beaucoup de bien au début de ma grossesse. C’est elle qui m’a réconcilié avec les ventres ronds. Elle m’a fait comprendre que je pouvais vivre une grossesse épanouie même si rien n’était encore gagné. Que je pouvais parler de mon parcours sans tabou et que toutes les C1 ne sont pas des PB.

IMG_4011Macarons café et fraise de ce weekend.

552 ui

Mon Dieu, qu’il me fait du bien ce taux ! Mon cadeau reste bien au chaud !

img_large_watermarked

Merci à toutes pour vos messages de soutien… Pensées pour celles qui sont en attente et à qui je souhaite le même cadeau !

Le cadeau du 26 décembre + EDIT

téléchargement

Cette année pour Noël, nous avions décidé d’inviter nos 2 familles (parents, frères et sœurs et conjoints et neveux et nièces). Au total 15 personnes pour le 25 décembre… de quoi être bien occupés pour les préparatifs et ne pas cogiter et de quoi passer de bons moments dans notre nouvelle maison. Se construire de beaux souvenirs même si le grand bonheur n’est pas au rendez-vous.

Donc hier, je n’ai pas trop cogité malgré un DPO 13, j’ai bu raisonnablement, j’ai senti des tiraillements du bas ventre pas tout à fait comme les règles et j’ai quand même espéré très fort…

Ce matin, à 5h30, impossible de retrouver le sommeil, je suis telle une petite fille qui attend de pouvoir se lever pour aller découvrir ses cadeaux. Je décide donc de me lever et de tester…

Et le test est positif !!!!

Nous avons notre cadeau du 26 décembre, le plus beau.

Bien-sûr, rien n’est joué, surtout vu mon passé de taux foireux qui ne montent pas et de FC précoces. Mais je veux espérer que cette fois-ci sera différente.

Ma famille vient juste de reprendre la route, je vais aller faire ma PDS et je vous tiens au courant.

Continuez de croiser, s’il vous plait….

EDIT Prise de sang : taux à 174 UI à DPO 14 ou 15 je sais pas trop mais 14  jours après insémination. Ça me parait bon, c’est mon meilleur score à ce terme en tout cas.

J’aime…

Venetian_Mask_by_AlienDrawer

  • Puminou, de tout mon cœur
  • Quand il me prend dans ses bras et me fait un gros câlin pour sécher mes larmes
  • Quand il me dit qu’il m’aime et que je suis la plus belle
  • Notre jolie maison
  • Mon travail parce que je me sens utile
  • Quand mes patients me disent que je les ai bien écoutés et soignés
  • Chanter des chansons aux enfants
  • Chanter à tue-tête et pas toujours juste dans la voiture avec Puminou
  • Cuisiner et inventer des nouvelles recettes
  • Faire des confitures
  • Manger des bons petits plats
  • Le fromage
  • Récolter et déguster les légumes de notre jardin
  • Faire des belles surprises à Puminou
  • Lire plein de gros bouquins en vacances
  • Voyager et découvrir de beaux paysages
  • Faire de la plonger, du snorkelling ou simplement nager dans la mer
  • Faire du yoga même si ma chandelle n’est pas très droite
  • Faire du vélo et découvrir des chemins dans la garrigue
  • Marcher en montagne à mon rythme
  • Les animaux : mon chat, mon cheval, mes 15 guppys, notre futur chien qu’on aura un jour
  • Mes neveux et nièces quand ils me sourient et me font des gros calins
  • Ma soeur qui me soutient à fond
  • Imaginer l’avenir avec nos enfants
  • Penser que la PMA nous permettra d’avoir notre bébé
  • Penser que ça peut marcher tout seul
  • Les histoires qui se terminent bien
  • Les copines de la blogosphère : que de belles personnes
  • Lire vos blogs pleins de réalité, de poésie ou d’humour, si personnels et pourtant si proches de moi
  • Vos messages de réconforts après mes posts déprimés et vos encouragements pour la suite
  • Les cartes de rentrée ( j’en ai reçu une jolie d’une parisienne que je n’ai pas encore identifiée…)

460074_5FRVV47CTVFHDLJGHEZMDR8CBSNUWU_j-aime-aimer-jpg_H160037_L