Ça faisait longtemps…

Hier, j’ai reçu un coup de fil d’une amie que je savais en essai depuis aussi longtemps que moi et même un peu avant.
A chacune de nos rencontres téléphoniques ou autres, je m’attendais à une annonce qui n’est pas venue.
Alors très succinctement nous avions parlé des difficultés mais sans s’étendre sur le sujet car ce n’est pas vraiment son genre.

Hier donc, elle m’annonce qu’elle attend une petite fille pour novembre. Je suis contente car je sais qu’ils ont galéré.

Mais…
Elle m’a dit : » on allait passer en FIV, ça a dû me stresser et me debloquer »
Sérieux, c’est quoi cette réflexion ! Du coup, ça m’a passé l’envie de l’informer de notre parcours.

J veux pas y aller!!!! + édit

Ce soir repas avec des copains du puminou. Ils sont sympas mais je n ai pas grand chose en commun avec leurs femmes et donc peu de sujets de discussion. Ce n est pas qu’elles sont antipathiques mais je n accroche pas.

Un des couples à 2 enfants (7 ans et 2 ans) je les ai toujours connus avec un enfant et le deuxième est arrivé au moment du début de nos essais donc pas de soucis.

L autre couple, c est plus délicat. D une part la fille est assez centrée sur elle même d habitude et d autre part l annonce de sa grossesse a été faite au moment où nous commencions les examens après 1 an d essai.
C est la première fois qu on les revoit après la naissance ( le bébé à 8 mois). Ils ont un peu tardé à nous inviter et nous ne nous somme pas précipités.

Donc je vois le tableau de ce soir centré sur les joies et galères de la maternité, parentalité. Le fameux  » et vous c est pour quand? » qu on ne m a pas servi depuis un moment.

Et comme en plus je n ai pas vraiment une affection pour eux j ai peur de ma réaction.

Quelle attitude adopter ?

1 je me bourre la gueule ( premier partie de cycle, c est autorisé)
2 je pianote sur mon i phone pour lire et répondre à vos blogs ( c est malpoli quand même)
3 je trouve tout un tas de sujets de conversation pour détourner l attention ( pas sûre que ça suive, je sais je suis dure)
4 « on se cache sous les draps, on commande des pizzas, on dit a tes amis qu on les aime pas et puis tant pis » ( puminou pas d accord)
5 on serre les dents et on pleure en cachette ( version la plus probable)

ÉDIT

J’ai tenté le plan 3 mais la conversation est irrémédiablement retournée sur grossesse bébé maman trucs et astuces. Mais je n ai pas craqué pour plan 1 ni 5. J ai quand même réussi à suggérer le congelo pour calmer le bébé qui pleure. Mouhahaha. C est pour la question vicieuse du nombre de chambre dans notre maison. Merci pour vos mots d encouragement que j ai un peu regardés dans la soirée.